Immigration clandestine : 172 guinéens rapatriés de la Lybie

Quelques 172 guinéens rapatriés de la Lybie sont arrivés vendredi à Conakry, apprend-on de source officielle.

Cette opération humanitaire a été rendue possible grâce à l’Organisation Internationale pour la Migration (OIM), qui a affrété un vol spécial, pour ramener ces migrants vulnérables en Guinée.

Selon nos informations, ces immigrés guinéens, en majorité des jeunes, qui tentaient de traverser la méditerranée pour rejoindre l’Europe,  étaient dans des centres de détention en Lybie. Après avoir traversé « l’enfer » dans ce pays, ces guinéens ont manifesté le désir de rentrer au pays.

« Au regard du nombre important de migrants demandeurs de l’aide au retour dans cette opération, nous avons jugé nécessaire d’affréter un avion depuis Tripoli jusqu’à Conakry » explique le Chef de mission de l’OIM en Guinée.

Et  Kabla AMIHERE d’ajouter : « L’aide de l’OIM consiste ici à la prise en charge du transport des migrants depuis leur pays d’accueil ou de transit, en l’occurrence la Lybie, jusqu’à leur ville ou village d’origine en Guinée, où se trouvent leurs proches. Il s’agit d’une composante de notre programme d’Assistance au retour Volontaire et à la Réintégration des migrants-AVRR » ajoute-il.

A leurs arrivés au pays, ces immigrés ont été hébergés dans un centre ouvert à cet effet, sur le site de la Commune de Matam, situé dans la banlieue de Conakry, en attendant de retrouver leurs familles respectives ou d’être accompagnés dans leurs localités d’origine.

Ces migrants guinéens devront retrouver dans les heures qui suivent, leurs familles respectives, après avoir traversé un « enfer » en Lybie.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.