Inauguration de la mosquée de Fatako : Quand les autorités boudent la cérémonie

Entièrement financée sur fonds propres d’un fils du terroir, en l’occurrence, Elhadj Ousmane Baldé allias « Sans loi », la mosquée de Fatako a été inaugurée vendredi 29 Avril, en présence des milliers de fidèles musulmans venus dans différents endroits du pays et de la région ouest Africaine.

Cette mosquée de Fatako, située à 15 kilomètres de Kankalabé et à 9 kilomètres de Koïn, dans la préfecture de Tougué, dont les travaux de construction ont débuté en 2001, peut accueillir quelques 6 000 fidèles.

Mais les faits marquants de cette cérémonie inaugurale est l’absence des autorités politiques et administratives.

Selon des confrères présents à cette cérémonie religieuse, aucun membre du gouvernement, encore moins une autorité administrative n’était présente à la cérémonie inaugurale à Fatako. Gouverneur, préfet, sous- préfet n’ont effectué le déplacement pour Fatako, alors qu’on notait la présence de plusieurs personnalités étrangères, dont un Conseil du président Sénégalais Macky Sall.

Une absence qui suscite des interrogations au sein de l’opinion publique.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.