Incendie à la Casse : donc Alpha Condé sait condamner ?

« Je m’associe au ministre de la Sécurité pour condamner les actes inacceptables commis à la Casse de Madina par des ennemis de la République qui menacent la paix et la stabilité de la Guinée. »

C’est le Tweet d’Alpha Condé pour confirmer qu’il est bel et bien le président d’une catégorie de Guinéens, notamment ceux qui lui sont inféodés, faute de discernement ou à cause d’un militantisme revanchard teinté de tribalisme maladif.Comment comprendre en effet que le Président de la République continue de nier, dix ans durant, que des manifestants aient été tués par balles réelles émanant des forces de l’ordre dédiés pour autant à cet effet ?

Près de 200 morts ! Alpha Condé nie. Alpha Condé méprise. Des édifices, magasins, boutiques ont été vandalisés et appartenant essentiellement à une communauté. Alpha Condé s’est toujours contenté d’ignorer. Comble du manque d’humanisme, des tirs sur des corbillards. Des tirs dans des mosquées et dans des cimetières. Alpha Condé valorise des amas de ferrailles parqués à la Casse comme naguère et ayant été incendiés en présence des vigiles, gendarmes et policiers. Les jeunes et femmes violentés, battus et dépouillés n’a jamais émeut le président. Des personnes du troisième âge malmenées et dépouillées. Cela n’a rien dit à Alpha Condé.

Pire, une centaine de jeunes adolescents a été achevée sur le macadam dont e seul tort aura été des opposants, des curieux, des passants et plus généralement d’être d’une communauté. D’une même communauté. Celle de l’Axe, favorable à Dalein Diallo. Des amas de ferrailles prennent feu. A dessein. Alpha Condé condamne, alors qu’aucune compassion dans les ménages à Wanindara et bien ailleurs sur l’Axe, à Zogota, etc.  « Une enquête est ouverte pour sanctionner les coupables avec fermeté », lâche-t-il pour contenter les jeunes de la Casse.

« Ce prétendu incendie de véhicules à la Casse, est un gros montage, malheureusement cousu de fil blanc. La stratégie depuis le début de la contestation, a consisté à tout faire, mais alors, tout faire pour isoler la composante peulh, de la communauté nationale. Ils perdent leur temps, parce que le peuple de Guinée a majoritairement compris que refuser une présidence à vie, ne saurait se résumer à un débat ethnique. C’est quand même pathétique que les autorités d’un pays dont la vocation et la mission sacrées, sont de travailler à l’unité des filles et fils du pays, soient celles-là mêmes qui font tout, je dis bien, tout pour diviser les enfants de Guinée », réagit Etienne Soropogui dans la presse locale.

Alpha Condé est manifestement un homme sans cœur. Rien de plus !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.