Incendie de la CEPI de N’Zérékoré : « L’incident ne peut impacter le scrutin » (Présidente)

Une semaine après la mise en garde des certaines jeunes de la localité qui avaient prévenu une délégation du gouvernement, qu’il n’aura pas d’élections en Forêt sans le retour de Dadis, les locaux de la CEPI  a été incendiée dans la nuit du lundi à mardi par des inconnus

Malgré, la présidente de la CEPI de N’Zérékoré estime que cela n’impactera pas le scrutin du 1er mars prochain :

« L’incident qui est arrivé à la CEPI est déplorable mais cela ne peut et ne pourra impacté la tenue du processus électoral dans la préfecture de N’Zérékoré parce que nous avons eu hier la chance d’enlever les cartes électorales et repartir dans les quartiers. Ce qui était dans le bâtiment, c’est les moteurs et d’autres pièces. Alors il faut que les gens comprennent qu’on ira aux élections sans problème », prévient Luopou Françoise LAMAH.

Justifiant ses propos, la Présidente de la CEPI ajoute : « Depuis que les gens ont mis le feu dans le bureau de la CEPI de Macenta, nous avons pris des mesures. On a installé un P.A dans la cour, et de surcroît, c’est par derrière que les gens sont passés pour aller mettre le feu », a-t-elle expliquée.

Cet incendie intervient à la veille des nouvelles journées de manifestations du FNDC contre un « coup d’Etat constitutionnel », prévues les 12 et 13 février sur toute l’étendue du territoire national.

Kerfalla Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.