Incendie des véhicules à la casse : Le FNDC parle machination savamment orchestrée par l’Etat

Neuf véhicules ont été incendiés à la Casse de Kénien, dans la nuit du 21 au 22 janvier dernier, par des inconnus.

En réaction à cet incendie dont on ignore encore l’origine du feu, le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), qui avait appelé ses militants à la résistance, les 21 et 22 janvier pour barrer la route à un troisième mandat pour Alpha Condé, se désolidarise de ce drame.

Dans un communiqué rendu public mercredi, cette plateforme qui regroupe l’opposition politique et la Société civile, qui condamne cet incendie et parle de ‘’ machination savamment orchestrée par l’Etat’’.

Par ailleurs, le FNDC appelle les citoyens à ne pas céder aux manœuvres du gouvernement qui a tendance à opposer les communautés les unes des autres, afin de faire passer son fameux projet de reforme constitutionnelle dont le but est- de maintenir Alpha Condé au pouvoir au delà de son mandat constitutionnel qui s’achève le 21 décembre prochain.

Lisez l’intégralité du communiqué :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.