Indemnisation des victimes des violences politiques : L’URTELGUI plaide pour que la mesure soit élargie aux médias

En conférence de presse ce mercredi à la Maison commune des journalistes, des membres de l’Union des Radios et Télévisions Libres de Guinée (URTELGUI) demandent à ce que la mesure visant à indemniser les victimes des manifestations politiques soit élargie aux médias.

«L’URTELGUI souhaite que cette opération d’indemnisation, soit, à titre dérogatoire et exceptionnel, élargie aux médias audiovisuels victimes de destructions depuis les évènements de la grève générale de 2007…», lit-on dans une déclaration.

L’URTELGUI entend user de tous ses moyens pour que des médias privés victimes des manifestations politiques soient également dédommagés. C’est le cas par exemple de Fm Liberté lors des grèves de 2007, radio Sabari FM, qui a été saccagée en 2013 à Bomboli, les radios Renaissance FM, Soleil FM, Espace FM, Batè FM et le Groupe Evasion qui ont été victimes des manifestations politiques.

A noter que l’accord politique global signé le 12 octobre dernier prévoit l’indemnisation des  victimes des manifestations politiques.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.