Indemnisations des victimes de violences politiques : Sidya Touré veut que la mesure soit élargie à ceux de 1985

S’exprimant vendredi matin sur la position de son parti sur l’accord politique du 12 octobre, sur les ondes d’une radio locale, Sidya Touré, leader de l’UFR a émis l’idée d’élargir l’indemnisation des victimes de violences politiques à ceux de juillet 1985. 

 « Il y a des aspects sur lesquels nous étions tous d’accords,  avoir par exemple avoir un moyen pour indemniser ceux qui, dans ce pays, ont subit des dégâts par la faute des politiques. Bien que là d’ailleurs, moi je connais ici des familles telles que les familles Magassouba, les familles Fofana,  les Hadja Fanta Keita,  Siré Mady Kouyaté, Ibrahima Banbada, etc, ou des gens que je connais qui était en Côte d’ivoire et qui ont investi ici lourdement et qui ont perdu leurs bien en 1985. », a-t-il révélé.

Et le leader de l’UFR de poursuivre: « J’aimerais bien que les accords que nous allons avoir, que le GOHA(Groupe Organisé des Hommes d’Affaires) puisse prendre en compte ces commerçants là. Et  qu’on sache que ce n’est pas une partie des commerçants qu’on va indemniser  que c’est tout le monde à partir de la fin de  la révolution, pour que   la quiétude s’étende à tous. Donc, ça ce sont des points  que nous allons appuyer. », a-t-il laissé entendre.

 

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

 

 

  1. Mogo dit

    Je suis entierement d’accord qu’on indemnise les victimes de 1985. Pourquoi pas celles de 1959, 1961, 1964, 1968, 1970, 1971, 1976, 1977, ….., 2006, 2007, 2010? C’est quoi cette selection? Continuez a semez la discorde entre Guineens, un jour l’histoire s’occupera proprement de vous . Il faut rendre justice a toutes les victimes de barbarie en Guinee, point final.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.