Indemnité de départ à la retraite : Alpha Condé signe le décret

C’est l’une des revendications des syndicalistes qui est ainsi satisfaite par le gouvernement. Alpha Condé a en tout cas signé, vendredi soir le décret. En effet, l’indemnité de départ à la retraite a été revue.

 Suite à l’avenant du 24 mai 2016, indique le protocole d’accords, le gouvernement s’engage à soumettre immédiatement au président de la République, le projet de décret instituant l’indemnité de départ à la retraite en République de Guinée, est fixée à hauteur de deux mois de salaire. Ça y est désormais. Pour une fois, le gouvernement a vite réagi positivement, donc respecté un de ses engagements.

Ce décret intervient au moment même où des familles entières pleurent encore leurs morts suite à la grève sanglante vécue dans la capitale entre lundi et mercredi.

A la fin décembre 2016, ce sont quelque 2 mille fonctionnaires guinéens qui devaient faire valoir leurs droits à la retraite. Cette mise à la retraite intervient au moment même où des grandes réformes sont entamées pour moderniser la Fonction publique, à travers la biométrie des fonctionnaires. Une démarche qui vise à assainir le fichier des travailleurs de l’Etat. Pour Sékou Kourouma, jusque-là, c’est moins de mille agents de la Fonction publique qu’on envoie faire valoir leurs droits à la retraite.

Il insinue par là qu’il y a une grosse magouille qui consiste à garder encore et encore des agents improductifs dans les sphères de l’administration publique. Cette situation, si l’on en croit le ministre, est actuellement bannie. Ce départ massif à la retraite permettra par ailleurs à rajeunir la Fonction publique. En signant donc le décret ce vendredi, Alpha Condé soulage bien des fonctionnaires. Et c’est tant mieux !

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.