Infrastructure: La BAD alloue 100 millions USD pour le corridor Bissau-Dakar

Le projet va permettre de lever une partie des obstacles à la circulation des biens et des personnes liés aux contrôles douaniers entre le Sénégal et la Guinée-Bissau.

La Banque africaine de développement (BAD) a alloué 100,73 millions de dollars pour la construction d’un corridor routier reliant Bissau, la capitale de la Guinée-Bissau, et Dakar la capitale sénégalaise. Le projet porte, entre autres, sur l’aménagement de 49,40 kilomètres (km) de route bitumée (23 km en Guinée-Bissau et 26,40 km au Sénégal) ainsi que la construction d’un pont de 325 mètres de long dans la localité de Farim, en Guinée-Bissau, sur le fleuve Cacheu, selon la BAD.

Les autres travaux consistent notamment en la construction de 82 km de pistes, dont 58,6 km au Sénégal et 24 km en Guinée-Bissau. En outre, 8,5 km de voiries avec éclairage public solaire vont être construites à Farim en Guinée-Bissau et à Goudomp, Tanaff et Badin au Sénégal. « Ce projet va permettre d’améliorer le niveau de service de la route Farim-Tanaff-Sandinieri, ainsi que la sécurité et la traversée du fleuve Cacheu pour accéder à la capitale de la Guinée-Bissau », a déclaré un responsable de la BAD.

Les tronçons Farim-Tanaff-Sandiniéri sont situés en Guinée Bissau dans les régions d’Oio (Centre-nord), tandis que celui de Sédhiou est sis au Nord-ouest du Sénégal. Le projet va surtout permettre de lever une partie des obstacles à la circulation des biens et des personnes liés aux contrôles douaniers entre les deux pays », a ajouté le même responsable. Faisant partie des routes communautaires de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), ces tronçons routiers ont une zone d’influence plus large, qui couvre d’autres régions des deux pays, ainsi qu’en Guinée et en Gambie voisines.

Source: dpa-news.de

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.