Insalubrité : le gouverneur de Conakry veut interdire les eaux minérales en plastiques

Le week-end dernier, le nouveau gouverneur de Conakry a rencontré les élus locaux pour parler des divers problèmes qui assaillent la ville. Parmi les plus urgents, figure sans doute la question d’insalubrité. Pour débarrasser la capitale guinéenne de ses déchets, Mathurin Bangoura veut interdire les eaux minérales en plastiques, et pousser les industriels évoluant dans ce domaine à les remplacer par des bouteilles. Alors, à partir de KM36, annonce-t-il, nous allons nous concerter afin d’«interdir la rentrée de l’eau en sachets dans la ville de Conakry». Lorsque cette décision entrera en vigueur, ceux qui «ont de l’eau [pourront] aller la vendre ailleurs, mais pas dans la capitale».

Mathurin Bangoura a par ailleurs annoncé qu’il mettrait en place des services dont la mission serait de doubler les taxes sur les eaux en plastiques, ne respectant pas la présente consigne. Une mesure qui, espère le patron de Conakry, obligerait les opérateurs à opter pour les bouteilles, pour ravitailler le marché de la capitale.

Reste à savoir si la décision va contribuer à lutter efficacement contre l’insalubrité qui règne dans la ville.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.