Insécurité à Conakry: Une dizaine de motos volées dans l’enceinte de l’hôpital Jean Paul II

Une dizaines de motos ont été volées mardi dans l’enceinte de l’hôpital Jean Paul II sis au quartier Hamdallaye, dans la Commune de Ratoma, apprend-on de bonnes sources.

Cet acte se serait produit aux environs de 6 heures du matin. Le portail de l’hôpital n’a pas été défoncé, pourtant 10 motos ont disparues alors que les clés sont restées avec les propriétaires qui garaient là. Ce qui a provoqué la colère des propriétaires qui exigent le remboursement sans délai de leurs engins.

L’une des victimes qui a préféré garder l’anonymat donne sa version des faits : ‘’Ma moto je l’ai donné à un chauffeur. C’est lui qui a l’habitude de gérer cela. Maintenant chaque fois quand je gare. Il revient le matin, il récupère la moto, il continue les travaux. Maintenant à leur surprise, aujourd’hui, à 6 heures du matin, d’autres viennent sortir les motos, ils ne retrouvent pas les motos. On a entamé des négociations, on a commencé parler avec les représentants de la police, de la gendarmerie et de la direction de l’hôpital parce qu’on ne peut pas accepter cela…’’.

Interrogée, la directrice de l’hôpital, Mariam Kaba, affirme avoir adressé une circulaire interdisant le stationnement des engins roulant dans l’enceinte de l’hôpital, qui selon elle était respecté.

’Une fois même je suis sortie à 22 heures pour voir si les véhicules sont là, et la deuxième fois, il y a mon adjoint qui lui aussi s’est déplacé la nuit, il n’y avait aucun véhicule. C’est à mon fort étonnement ce matin, je viens, je trouve un attroupement dans l’enceinte du centre et les jeunes disent qu’il y a vol. Moi je ne sais pas comment ça s’est passé et on ne savait même pas réellement si ces gens-là se cachaient pour garer des motos ici ‘’.

Cet acte de vol relance le débat sur l’insécurité à Conakry.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

  1. Boubacar balde dit

    Rien à dire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.