Insécurité : des hommes en uniforme stationnés chez Sydia !

Que cherchaient ces hommes en uniformes venus dans deux pick-up militaires à la devanture de Sydia Touré, dans la nuit du 27 au 28 octobre 2014, entre 0 h et 4 h du matin ? La question fait débat. Le parti lui, s’en tient à ceci :

 « Entre le groupe scolaire Sylla Lamine et la propriété de feu El hadj Saïffoulaye Diallo, endroit où se situe le domicile de Sidya Touré, ces hommes ont passé tout le temps stationnés entre ces deux propriétés, sans rien dire à personne, ni donner les raisons de cette manœuvre militaire qui ne dit pas son nom. Mais, ils ont interpelé le neveu du M. Sidya Touré en lui posant la question de savoir où allait-il avec une pique de brutalité. Et le garçon de répondre, « je rentre chez moi. ». Il faut noter que cela fait deux nuits de suite que ces hommes viennent stationner à proximité de cette maison.

Nous qui pensions que ces pratiques d’intimidation et de surveillance des hommes politiques avaient disparu, tombons des nues car, elles sont en train de refaire malheureusement surface. C’est pourquoi, L’UFR interpelle le gouvernement et l’Armée guinéenne pour qu’ils assurent la sécurité de tous les citoyens guinéens, particulièrement les hommes politiques.  C’est le lieu de rappeler que M. Sidya Touré, en plus d’être le leader d’un des grands partis politiques du pays est un élu du peuple et président du groupe parlementaire ‘’l’Alliance Républicaine’’. Tout le monde le sait. Cela dit, l’UFR prend à témoin la communauté nationale et internationale et les institutions républicaines sur ces pratiques d’un temps révolu et qui reviennent marquer le recul de la Démocratie en Guinée. »

L’insécurité à Conakry et dans les périphéries inquiètent plus d’un habitant. Dans les rues et ruelles de la capitale, on n’est jamais exempte de rencontrer des hommes en uniformes bandits ou pas. Armés ou non. Partout c’est la peur dans le ventre. Nul n’est au dessus. Attention donc.

Jeanne FOFANA, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.