Installation des chefs de quartiers : l’UFDG fulmine et trouve les coupables

L’opposition dans son ensemble court toujours après l’installation des chefs des quartiers. Mais sans succès. Au niveau de l’UFDG, on annonce les couleurs : « Nous allons nous retrouver la semaine prochaine, à partir du lundi, nous allons convoquer une réunion pour donner une réponse appropriée. Parce que si Damaro dit ça, il le dit au nom de la mouvance. S’il le dit, c’est parce que c’est ce qu’Alpha veut. S’il le dit, c’est parce qu’il a discuté avec Bouréma Condé. »

Fodé Oussou Fofana est formel : « Vous avez suivi l’honorable Damaro Camara chez les Grandes Gueules, il a dit que c’est l’affaire de l’opposition concernant les chefs de quartiers. Il dit que c’est notre affaire, que toutes les façons jamais ils ne vont pas accepter que les chefs de quartiers soient installés. Ce qui arrive au RPG, c’est que le RPG a perdu ces élections communales. Le RPG a perdu complètement, il n’a rien gagné. »

L’UFDG fulmine. Mais, impuissante. Du moins, pour le moment. Et Pour y arriver, elle menace : « Nous allons nous-mêmes avec ou sans leur accord, installer nos chefs de quartiers ». Reste à savoir si Dalein le valide, lui qui se dit républicain, démocrate et conciliant.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.