Insulte des Malinkés : Condé envoie des émissaires pour… nier

Le geste peu avisé d’Alpha Condé s’est finalement soldé par une insulte, une claque adressée aux « Malinkés malhonnêtes ». Aujourd’hui, c’est toute la Haute-Guinée et les cadres progressistes du RPG qui se sentent offusqués.

Pour ainsi rectifier le tir, Alpha Condé envoie des émissaires dans la région de la savane. Pas pour s’excuser mais pour nier les insultes. Selon des sources dignes de foi, le président maladroit et revanchard est à l’étroit. Des supports numériques sont préparés pour les faire écouter aux Siguirinka et ailleurs où la poudrière est des plus explosives. Mal lui en a pris car, Siguiri a pris les devants. Pour les faiseurs de roi, la voix de Condé a été altérée. « C’est Lansana Kouyaté qui est derrière cette manœuvre », accuse-t-on, toute honte bue. Aux dernières nouvelles, la manœuvre n’a pas pu fonctionner pour berner les Haute-Guinéens.

Les émissaires ont croisé chemin avec la coordination manding déjà sur ses grands chevaux et qui demande des comptes à Alpha Condé. Le retour de celui-ci du sommet de la CEDEAO ne serait vraiment pas une partie de plaisir. Il doit faire face à une réelle vindicte. Nous y reviendrons.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.