Interdiction de la polygamie : quand Makanéra se trompe de cible


Soit il est démagogue, soit il est de mauvaise foi ou soit il n’a rien compris. A défaut de se retrouver dans toute cette maille. MakaneraKaké aussi sort de son silence pour se prononcer sur l’interdiction de la polygamie en Guinée, sauf sur autorisation de la première épouse. Tout de suite, il se trompe de cible.

En lieu et place d’Alpha Condé qui a refusé de promulguer la première loi autorisant la polygamie, Makanéra s’en prend aux députés, en évoquant ce qu’il appelle hypocrisie face à « ce que  le Bon Dieu a autorisé ». En cause : « Ils sont tous polygames là-bas et ils votent une loi contre la polygamie. Ils ne peuvent pas nous donner des leçons. Si vous adoptez des lois qui ne sont pas conformes aux réalités de notre pays, elles ne pourront pas être respectées. » Pourtant, c’est son mentor qui avait refusé de promulguer le projet de loi portant code civil voté le 29 décembre qui autorisait la polygamie. Il a par ailleurs  renvoyé le texte en seconde lecture à l’Assemblée nationale. Ce qui a produit le débat, le plus faux actuellement.

De toutes les façons, le Grand Imam de Conakry est formel : « Si le pays n’est pas islamique, le peuple est musulman et sur ce,  on ne peut pas toujours voter une loi contre la recommandation divine. Nous ne serons  pas d’accord, nous,  nous allons faire la polygamie. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.