Interpellation des responsables du PADES à Siguiri : Dr Ousmane Kaba dénonce une ‘’administration politisée’’

Suite à l’interpellation des deux responsables locaux de sa formation politique dimanche à Siguiri, dans la région de la Haute Guinée, le leader du PADES  déplore une ‘’administration politisée’’.

Invité mardi dans l’émission ‘’les GG’’ de la radio Espace, Dr Ousmane Kaba explique les circonstances de cette interpellation :

‘’En fait, les militants de Siguiri ont voulu faire un sacrifice pendant l’inauguration du siège du parti à Siguiri. Et je rappelle que c’est à l’intérieur du siège, ce n’était pas une manifestation publique. Et malheureusement ils ont été perturbés par certaines autorités. Ensuite, ils se sont déportés dans une maison privée. Là encore, il y a eu deux personnes qui ont été interpellées. Donc ça ne fait pas mal de problèmes. J’ai eu à parler avec Monsieur le Maire lui-même, il parait qu’il est à l’origine de ces interpellations. Il a dit voilà, les gens ont insulté, il parait que c’est ceci, il parait que c’est cela, je dis il faut savoir qu’il n’y a pas d’autorisation à demander lorsqu’on est dans son propre siège. Nous avons été très étonnés de cette réaction’’, déplore-il.

Et Dr Ousmane Kaba de préciser : ‘’Nous avons eu beaucoup de support des populations de Siguiri et ça c’est très important quand les populations locales veulent adhérer au PADES pour prendre leur destin en main. Nous avons eu beaucoup de sentiment de solidarité, même de la jeunesse du RPG’’, s’est-il réjoui

Ceci dit, poursuit le leader du PADES, ‘’nous déplorons du fait que l’administration est de plus en plus politisée.’’

Exclu du RPG-Arc-en-ciel, en juin 2016, Dr Ousmane Kaba, qui est désormais à la tête de cette nouvelle formation politique, a déjà entamé l’implantation de son parti sur l’ensemble du territoire national.

Face à cette tentative d’intimidation, le leader du leader ne veut pas se laisser distraire par ces agitations des certains cadres de l’administration. ‘’Le parti sera installé sur l’ensemble du territoire national, ce n’est pas seulement en Haute Guinée’’, prévient Dr Ousmane Kaba.

Abdoul Wahab Barry, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.