« Je prends fonction dans un contexte de rapports difficiles » (Kassory)

C’est au palais de la Colombes que le tout nouveau Premier ministre guinéen a pris fonction jeudi à Conakry.

Ibrahima Kassory Fofana, qui se dit honoré de prendre la parole à sa prise de service en qualité de Premier Ministre, Chef du Gouvernement, mesure l’ampleur de la tâche qui l’attend :

« Je mesure dans toute son acuité les attentes de mes concitoyens quand à l’amélioration de leurs conditions de vie. Les problématiques de l’emploi et d’entreprenariat jeune, l’épanouissement des femmes, et de la lutte sans merci de la corruption sont entre autres des préoccupations majeures et seront au centre de l’agenda du Gouvernement. »

Poursuivant, le Chef du Gouvernement guinéen, est conscient des défis du moment. C’est pourquoi,  explique-t-il, « Je prends fonction dans un contexte de rapports difficiles avec certains partenaires sociaux et politiques. Je les invite d’ores et déjà au dialogue et à la concertation, pour surmonter les difficultés courantes qui en fait ne sont pas propres qu’à la Guinée. »

Dans cette perspective, ajoute le locataire de la primature, « le dialogue social sera au centre des préoccupations de mon Gouvernement dans le but de garantir la paix sociale et l’ordre public indispensables à tout développement. », a-t-il promis.

Mais ce n’est tout, estime Kassory Fofana : « Les chantiers sont nombreux et gigantesques, dans un contexte politique qui comporte certainement des risques au regard des échéances électorales en perspective. C’est la raison pour laquelle l’implication de toutes les forces vives de la nation y compris les Institutions Républicaines, la société civile, les organisations patronales et syndicales, les leaders politiques et religieux est nécessaire pour parvenir au consensus indispensable à la paix et au développement. », Conclu le nouveau Chef du Gouvernement guinéen, qui appelle au sens du patriotisme, au courage et à l’abnégation de chacun et de tous.

En attendant la formation d’un nouveau gouvernement, les guinéens s’interrogent sur ce que pourra faire l’équipe de Kassory à deux ans de la fin du second et dernier mandat du Président Alpha Condé, contrairement aux deux anciens Premiers ministres.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.