Jeux Olympiques à Rio : ‘’La Sécurité est la première préoccupation du Brésil’’ assure l’Ambassadeur du Brésil en Guinée

En prélude de l’ouverture prochaine des Jeux olympiques, prévus du 05 au 21 Août 2016 à Rio de Janeiro, Guinée TV1 s’est entretenu ce mardi 12 juillet avec Son Excellence Alirio de Oliveira Ramos. , Ambassadeur du Brésil en Guinée.

Au cours de cet entretien, il a été non seulement question de coopération entre la Guinée et le Brésil, mais aussi et surtout des préparatifs des prochains Jeux Olympiques.

Pour le diplomate brésilien, c’est une expérience extraordinaire pour son pays d’accueillir le plus grand événement sportif du monde après la coupe du monde de football en 2014.

‘’Ça sera pendant trois semaines au cours desquelles plus de 5 milliards auront les yeux tournés vers le Brésil. Pour nous c’est fantastique et merveilleux. Il y a deux ans on a eu la même expérience lorsque le Brésil a organisé la coupe du monde de football.’’ S’est réjoui SEM Alirio de Oliveira Ramos. Avant d’ajouter : ‘’Le Brésil est un pays qui attire chaque an des millions de touristes à cause de ses beautés naturelles. Nous sommes très habitués à recevoir des visiteurs. Pour nous c’est une expérience extraordinaire. ‘’, a-t-il laissé entendre.

Abordant la question de la crise que traverse le Brésil et qui s’est soldée par le licenciement de la Présidente Dilma Rousseff, le diplomate brésilien apporte quelques précisions:

‘’Vous savez, le Brésil traverse une phase d’instabilité politique et économique. Certains brésiliens veulent que le pays soit d’une manière, d’autres veulent que le Brésil soit différemment. Mais toutes les disputes politiques se passent suivant la Constitution. (…)’’Il y a un malaise politique avec des conséquences économiques et financières. Mais tout au Brésil finit autour d’une table, assure-t-il.

Malgré les disputes idéologiques, le diplomate brésilien se veut rassurant : « Nous allons surmonter les difficultés ».

A la question de savoir quelles sont les dispositions sécuritaires envisagées au cours de la compétition, Alirio de Oliveira Ramos assure que tout se passera bien :

‘’ Je suis sûr que les jeux se dérouleront de façon pacifique, pourtant la sécurité est la première préoccupation du Brésil’’, assure-t-il.

Face au risque de dérapage, le pays a préparé un programme de sécurité solide qui mobilisera 85 000 professionnels issus des différentes forces.

En attendant le jugement final des sénateurs après que les députés ont voté, en mai dernier, en faveur de la destitution de la présidente Dilma Rousseff, son vice-président, Michel Temer, assure l’intérim.

A quelques semaines du coup d’envoi de la compétition, son successeur et ex-allié Michel Temer assure déjà que le Brésil est prêt à accueillir le monde sur son sol : ‘’Nous sommes absolument prêts pour recevoir les Jeux Olympiques et paralympiques, les premiers à être organisés sur le continent sud-américain.’’ (..) ‘’Le Brésil vous attend à bras ouverts’’ a déclaré récemment le Président en exercice du Brésil.

A noter que cette compétition réunira pendant trois semaines à Rio de Janeiro, mais aussi à d’autres villes du Brésil, quelques 17 000 athlètes venus des 5 coins du monde et qui seront en compétition dans les 28 disciplines sportives retenues cette année.

Source: Guineetv1.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.