Justice : Marche de protestation des femmes de l’opposition ce mardi

Mainte fois reportée, la marche pacifique des femmes de l’opposition aura bel et bien lieu ce mardi 19 Avril à Conakry.

La confirmation a été faite au cours de l’assemblée générale de l’ l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) samedi dernier.

Par cette marche pacifique, les femmes de l’opposition entendent dénoncer la détention arbitraire des plusieurs militants de l’UFDG dont la vingtaine des gardes rapprochés de Cellou Dalein Diallo, arrêtés à la suite du meurtre de notre confrère El hadj Koula Diallo, tué le 05 février dernier au cours d’un affrontement au siège de l’UFDG, ainsi que ceux de Koundara qui ont été condamnés et détenus à Boké.

‘’On va exiger la libération de tous les détenus politiques dans notre pays y compris nos agents de maintien d’ordre qui ont été injustement incarcérés à la maison centrale’’, a lancé une organisatrice la marche au cours de l’assemblée générale du principal parti de l’opposition guinéenne.

Selon nos informations, cette marche pacifique, qui s’étendra du Port Autonome de Conakry au ministère de la Justice, a été finalement autorisée.

‘’Notre marche, attendue depuis longtemps, a été autorisée. Il faut qu’on se lève pour être prête pour cette marche afin de libérer nos détenus. On va aller rencontrer la justice pour donner nos doléances’’, explique une militante de l’UFDG.

Alors que plusieurs militants de l’UFDG arrêtés à Koundara en septembre 2015 lors de la campagne électorale ont été condamnés et détenus à Boké, l’UFDG attend toujours le sort de la vingtaine de gardes rapprochés dans l’affaire du meurtre de notre confrère El hadj Mohamed Koula Diallo.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.