JUSTICE/EBOLA : Les audiences suspendues

 

Alors qu’elles n’ont repris que le 15 septembre dernier, les audiences de la Cour d’appel de Conakry sont suspendues par les autorités guinéennes. En cause ? Ebola qui a notamment emporté la secrétaire de la Cour ainsi que tous les membres de sa famille.

 

Le décès de la secrétaire serait intervenu pendant que la Cour était en vacances. Ce qui fait que la probabilité qu’elle ait été en contact avec ses collègues est minime. Mais les responsables du département de la justice n’ont voulu prendre aucun risque. Vu que la victime a également perdu son mari, son enfant et sa belle-mère, le ministère préfère suspendre la Cour jusqu’à la fin de la période d’incubation.

 

Un des gardiens de la Cour d’appel est également décédé le mercredi dernier. Mais selon nos informations, les échantillons révélés se seraient révélés négatifs au test à virus Ebola. Comme on le voit donc, l’épidémie continue à paralyser, un à un, les différents secteurs d’activités du pays.

Anna Diakité, Kabanews


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.