Kaba Bachir : L’entrepreneuriat au sein de la Diaspora africaine. Qu’en est-il aujourd’hui?

Intervention de Kaba Bachir à la présentation du nouveau guide de la VITRINE AFRICAINE à Bruxelles

Il m’est particulièrement agréable de prendre aujourd’hui la parole devant une assemblée de cette qualité pour parler de l’entrepreneuriat au sien de la Diaspora africaine.

Nombreux sont les esprits brillants qui ont quitté le continent africain à la recherche d’une meilleure éducation ou de meilleures opportunités professionnelles. Il n’est guère difficile de comprendre ce choix et il est tout à fait normal et acceptable lorsque le but final est d’acquérir un savoir solide et utile.

L’entrepreneuriat, la migration et le développement : ces thèmes ont récemment gagné en importance, en particulier lorsqu’ils sont envisagés comme trois questions interconnectées.

Le lien entre ces thèmes est précieux et gagne en importance chaque jour.  La diaspora apporte non seulement des ressources financières importantes à leur pays d’origine par le biais de transferts de fonds, mais ils fournissent également de la valeur non financière, notamment :

  • De nouvelles idées et compétences technologiques
  • Un capital humain
  • Des valeurs et pratiques démocratiques
  • Des outils et techniques de pacification

Les initiatives entrepreneuriales de la diaspora africaine représentent, sous de nombreux aspects, le moyen le plus sûr pour les immigrants et leur famille d’améliorer leur niveau de vie.

Du haut de mes 34 ans de résidence en Belgique, vous conviendrez avec moi que le regard des autres vis-à-vis de notre communauté a changé au fil des ans. Hier locataires parfois indésirables, beaucoup d’entre nous sont aujourd’hui propriétaires de leur habitation, voire plus. D’assistés, nous sommes devenus acteurs de la vie économique.

Aucun domaine d’activité, aucun secteur économique, ne nous échappe désormais  et le chemin parcouru nous honore largement.

Les décideurs et les spécialistes du développement montrent un intérêt croissant pour le rôle de la diaspora dans l’entrepreneuriat. Leur valeur ajoutée est évidente :

  • La connaissance culturelle et linguistique,
  • Les connexions indispensables,
  • La familiarité avec l’environnement des affaires, etc.

La prolifération des candidats de notre communauté lors des dernières échéances électorales prouve si besoin en est que les Africains ne sont plus tenus pour quantité négligeable. Aujourd’hui, il faudra désormais compter avec nous ici et ailleurs.

Il est impératif, aujourd’hui de reconnaître le potentiel des migrants de la diaspora africaine pour la promotion des entreprises. Cette reconnaissance nécessitera des politiques spécifiques au niveau de nos pays d’origine et un environnement favorable pour exploiter leur potentiel et développer leurs entreprises.

Mes chers frères,

Je ne saurai terminer cette intervention, sans remercier et surtout encourager la talentueuse et dynamique équipe à l’initiative de la présente rencontre.

Permettez-moi aussi, de féliciter chacun de vous pour son parcours personnel. Je suis convaincu qu’avec la rigueur, la persévérance et l’esprit d’initiative, le meilleur est à venir.

Je vous remercie.

Bruxelles, le 18 mars 2016

KABA Bachir

Expert-comptable IEC

Conseiller fiscal

Maître de stage à l’Institut des Experts Comptables de Belgique (IEC)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.