Kabélè-Abbé Sylla : un duel contre Alpha Condé ?

Deux candidats et pas des moindres émergent en Basse-côte. Il s’agit : Abdoul Kabélé Camara, ancien bâtonnier et plusieurs fois ministre, originaire de Coyah, dans la périphérie de Conakry et Abé Sylla, originaire de Kindia. Ce duel plutôt fraternel – les deux sont supposés être, en tout cas jusqu’à preuve du contraire, des opposants du régime actuel – fait dire à certains qu’il est celui qui va perturber réellement les ambitions d’Alpha Condé en Basse-côte, cette partie de la Guinée que le candidat du RPG a divisée, malmenée, outrée, abusée et désabusée. 

Dans le duel basse-côtier, Abdoul Kabèlè Camara en est le novice de ce genre de joute de haut niveau. C’est est un avocat, homme politique et diplomate guinéen qui fut plusieurs fois ministre. Il a été avocat au barreau du Sénégal et avocat à la Cour d’appel de Conakry. Il a été nommé le 28 mars 2007 dans le gouvernement du Premier ministre Lansana Kouyaté puis ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Guinéens de l’étranger. Il a été ministre des Affaires étrangères jusqu’à la nomination d’un nouveau gouvernement le 19 juin 2008. Il a été ministre de la Défense dans le gouvernement Saïd Fofana, avant d’être remercié.

Aujourd’huiil est à la tête du parti politique Rassemblement guinéen pour le développement (RGD) et candidat pour devenir président de la République de Guinée. Avec lui, une dizaine d’autres candidats en lice. La partie ne sera pas du beurre à couper. Mais, il aura aussi son mot à dire.

S’agissant d’Abbé Sylla, patron de la NGR, il est à sa seconde participation. Il fut en 2010 parmi les 24 candidats en lice dont  l’ancien Premier ministre CellouDalein Diallo et l’opposant historique Alpha Condé. Le premier s’en sort avec 43,63% et le second avec 18, 25% des suffrages exprimés. Quelques semaines après l’annonce des résultats du premier tour, des pactes ont été noués. L’ancien Premier ministre Sidya Touré, le candidat de l’Union des Forces républicaines (13,06%), et celui de la Nouvelle génération pour la République, Ibrahim Abe Sylla (3,37%), ont appelé à voter pour CellouDalein Diallo. L’ancien Premier ministre Lansana Kouyaté et d’autres candidats de moindres envergures ont rejoint le camp du Professeur Alpha Condé.

Abbé Sylla, allié de CellouDalein Diallo est donc un habitué des jeux politiques. Même si, à un moment donné, avec un rapprochement apparent avec Alpha Condé, certains le pressentaient comme candidat potentiel à la Primature, au soir de la présidentielle de 2015. En même temps, les noms de Kassory Fofana et d’autres avaient été avancés. Finalement, Don Kass a remporté la bataille.

Abbé Sylla se casse et revient récemment pour des sorties fracassantes : «Le Président Alpha Condé est notre président, il a juré sur la Constitution par deux fois. Il a juré de respecter et de faire respecter la Constitution. Aujourd’hui, il ne doit pas dire que la Constitution sur laquelle il a juré deux fois n’est pas bonne pour s’offrir un troisième mandat en toute illégalité. Alpha Condé doit tout faire pour éviter que la Guinée ne soit la risée du monde. »

Une telle sortie tranche avec le rapprochement supposé entre les deux hommes. Ainsi, en se présentant comme candidat, Abbé va rivaliser avec Kabèlè. Et la Basse-Côte aura son mot à dire à l’endroit d’Alpha Condé. Déjà, le duel promet d’être sans pitié contre le candidat du RPG. Peut-il donc nous faire rêver ? C’est toute la question.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.