Kabélé(RGD) a-t-il fait mentir les pronostiqueurs ?

S’il y a un leader politique, candidat malheureux du récent holdup électoral qui a fait mentir les pronostiqueurs, c’est bien l’ancien ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Me Abdoul Kabélé Camara, leader du Rassemblement Guinéen pour le Développement(RGD). Il y a deux ans en effet, lorsqu’il prenait la tête du parti, 5 mois après son départ du gouvernement, cet ancien ministre de la Défense et des Affaires étrangères s’était vu coller l’étiquette d’une taupe d’Alpha Condé au sein de l’opposition.

Même ses discours n’étaient pas pris en compte, malgré son éloquence d’avocat, de diplomate : « Il est grand temps pour nous Guinéens de rompre définitivement avec le cycle infernal de la mal gouvernance, des crises institutionnelles quasi permanentes qui mettent en péril la jeune démocratie de notre pays», avait indiqué le désormais Président de RGD, le jour du lancement de son parti. Ce qui intriguait c’était bien le positionnement politique de Kabélè. Mais, lui, il savait déjà quel chemin suivre. A 70 ans, il a définitivement rompu avec Alpha Condé, dont il fut pourtant le ministre de la Défense (2010-2015) et de la Sécurité (2015-2018).

L’ancien patron du barreau guinéen, qui a fait une longue partie de sa carrière au Sénégal, a aussi été l’avocat du président sortant. Lentement mais surement, Kabélè se positionne, prudemment auprès de Dalein, ils sont dans la rue ensemble sous la bannière du FNDC. Parfois, il ne partage pas le même avis et les mêmes choix politiques avec ses pairs, mais il y est resté constant, dans la mobilisation contre la modification de la Loi fondamentale, afin de faire alors barrage au troisième mandat d’Alpha Condé. Lorsqu’il s’est déclaré candidat, en dépit du choix de la lutte commune, il a provoqué l’ire de certains. Mais, dans la justesse de son choix, il a réussi à ne pas se faire renier. Il ne sera pas un allié du RPG.

Il ne reconnaitra pas les résultats proclamés par la CENI, ni par la Cour constitutionnelle. Pour lui, le seul vainqueur, c’est bien Dalein Diallo. Par ce parcours sans fausse note, Me Kabélè (Même Abé Sylla) a fait mentir bien des pronostiqueurs. Ceux qui avaient parié sur sa position trouble visant juste à faire valoir le candidat du RPG. Tout est révélé faux. Selon toute vraisemblance, il a gagné en confiance et en crédibilité. Pourvu qu’il décline toutes offres émanant du pouvoir, y compris des postes ministériels d’équilibristes. 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.