Kankan: 1008 brouillards offertes aux autorités religieuses par le mouvement citoyen pour l’électrification de la haute Guinée!


Estimées à un valeur totale de 10 800 000 francs guinéens, les 1008 brouillards offertes aux autorités religieuses de Kankan, est un don du mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée. Un don qui résulte des 30 000 francs guinéens offerts au mouvement par le ministre d’Etat, ministre de la défense chargé des affaires présidentielles, Dr Mohamed Diané, au retour de leur visite sur le site du barrage de Kogbèdou. 
 » C’est 84 douzaines de brouillards qu’on a acheté dans les 30 000 000FG qui nous ont été donnés comme consommation d’avoir été sur le site de Kogbèdou, donc nous on a jugé nécessaire comme nous menons un mouvement citoyen, de poser des actes citoyens à travers cette somme, donc on a acheté 84 douzaines qui correspond à 1008 bouilloires qui s’élève à une valeur de 10 800 000FG, qu’on a remis aux autorités religieuses de la ville, afin qu’elles soient partagées entre les mosquées de Kankan. » a dit Mamoudou Kaba, chargé de communication du mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée.
La remise de ces 84 douzaines de brouillards, a eu lieu ce samedi 22 août 2020 à la grande mosquée en présence de plusieurs autorités religieuses. El hadj Karamo Bangaly Kaba, premier imam de la grande mosquée de Kankan, content du don, formule des bénédictions pour les jeunes du mouvement.
 » Les jeunes ont reçu 30 000 000 FG comme consommation au retour de leur visite du site de Kogbèdou, donc ils ont décidé d’acheter des brouillards, ils ont acheter 1008 bouilloires et les ont donné aux responsables religieux pour être distribuées dans les mosquées de la ville. Que Dieu les aide, dans leur quête d’apporter du bonheur au pays. »
Malgré que la remise a lieu à grande mosquée, ces 1008 brouillards ne sont pas destinées seulement qu’à la grande mosquée de Kankan, elles seront distribuées à toutes les mosquées de la ville qui exercent la prière du vendredi. Ajoute Mamoudou Kaba.
 » Non pas seulement pour la grande mosquée, ces brouillards seront distribuées aux mosquées qui font la prière de vendredi dans la ville de Kankan, donc à l’instant où nous réalisons cet interview, les mosquées sont déjà rentrées en possession des bouilloires. »


Ahmed Sékou Nabé, correspondant de Kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.