Kankan : les 72 heures, du livre ont été célébrés dans un lycée de la ville

A Kankan, la célébration des 72 heures du livre, aura regroupée ce lundi 25 avril 2016 dans l’enceinte du groupe scolaire Kady Kaba de Kankan, plus d’une centaine d’élèves et quelques responsables pédagogiques autour d’une conférence débat axée sur le thème de la lecture au lycée.

Le conférencier du jour, à savoir le proviseur du groupe scolaire Kady Kaba ne manquera pas surtout de dégager tout au long de son allocution, les bienfaits que regorge la lecture des livres. Selon Fédé Bengaly Koné, « la lecture du livre représente  la nourriture de l’esprit humain ».

Et puis poursuivant cette allocution, il citera la montée en puissance des nouvelles techniques de l’information et de la communication comme facteur de régression de l’intérêt des jeunes envers la lecture des livres.

La partie des  débats, de cette conférence sera surtout marquée par la problématique pour les élèves de savoir, quel sera l’avenir du livre dans le futur de l’humanité ?

En réponse à cette problématique, le Dr. Mamoudou Kouyaté, chef du département des lettres modernes à l’université Julius Nyerere de Kankan, auteur d’un célèbre roman dénommé ‘’ le temps des protégés’’ ne tardera pas à apporter son appui au conférencier du jour, en déclarant que : « la fin du livre avait déjà été prophétisé il ya cent cinquante années de cela ». Alors pour notre éminent auteur, « la fin du livre sera synonyme de la fin de l’existence humaine ».

Enfin il est important de signaler que la réalisation de cette conférence commémorant les 72 heures du livre cette année à Kankan, aura été organisée par la maison d’édition Harmattan Guinée en collaboration avec l’association des jeunes reporters avec la forte implication du Club Rfi de Kankan.  

CHEICK SEKOU BERTHE, correspondant www.kababachir.com à Kankan

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.