Kankan: Amara Lamine Soumah, le nouveau préfet a pris ses fonctions!

Amara Lamine Soumah, le nouveau Préfet de Kankan nommé par un décret présidentiel en remplacement d’Aziz Diop le 13 mai dernier, a pris fonction ce mardi 26 mai 2020. La cérémonie de passation de service, présidée par le gouverneur Sadou Keïta, s’est déroulée dans la salle de conférence de la préfecture en présence des autorités à tous les nouveaux. Dans son discours, il a fait savoir que lui et son équipe devraient user de tout leur génie pour faire passer la politique d’Alpha Condé.

Aziz Diop, celui qui a passé cinq (5) ans de service à Kankan, a passé le témoin à Amara Lamine Soumah. Dans son discours, Aziz Diop n’a pu retenir ses larmes devant les cadres de la Préfecture. Il a ensuite invité son successeur, Amara Lamine Soumah,  à respecter les citoyens de Nabaya et être à l’écoute de la notabilité :

« A monsieur le nouveau Préfet de Kankan, mon grand frère, j’aimerais vous féliciter pour avoir mérité la confiance du Président. Le Nabaya est une terre pour tout le monde, mais il y a un code à Nabaya. Ce code, c’est le respect. Ne donnez rien aux citoyens de Nabaya, ne donnez rien aux sages. Mais, si vous les respecter, ils vont vous accompagner, je n’ai jamais donné un franc à un membre de cette notabilité, mais j’ai toujours été à leur écoute et j’ai appliqué les conseils qu’ils m’ont donné. Moi j’ai fais cinq (5) ans, mais si vous appliquer ça plus que moi, vous ferez plus de 10 ans à Nabaya » A-t-il dit

Amara Lamine Soumah, le désormais numéro un de Kankan, en prenant la parole, a laissé entendre que son souhait est de mériter la confiance du Président Alpha Condé, qui l’a nommé Préfet de Kankan:

« Mon ardent souhait est de mériter la confiance du Président Alpha Condé, cela n’est possible que dans la détermination et l’engagement patriotique de chacun de nous, en apportant notre contribution à l’édifice que nous sommes entrain de bâtir. Cela voudrait dire que nous devons usés de tout notre génie à faire passer littéralement la politique du  président et de son gouvernement dans l’essor du développement économique, social et culturel » A-t-il dit.

A signaler que la salle de conférence était pleine à craquer, lors de cette cérémonie de passation, alors que tout regroupement allant au delà de 30 personnes est déconseillé.

Ahmed Sékou Nabé, correspondant de Kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.