Kankan : Après les attaques, on tente d’enterrer la hache de guerre médiatique !

Après les récentes attaques médiatiques qui ont opposé en début de cette semaine les deux (2) entreprises rivaux de presse privés de la place, à savoir la Radio Milo Fm et le groupe de média (Baobab Fm et Faso TV) appartenant au célèbre militant  du RPG arc-en-ciel Talliby Dabo, une rencontre entre les responsable de média s’est tenue ce mercredi 28 septembre 2016 dans la salle de réunion de la Radio Rurale de Kankan.

Cette rencontre dont l’objectif était, nous dira- t-on, d’inviter les différents directeurs généraux des 7  radios émettant dans la circonscription de Kankan à se donner la main pour travailler et enterrer les haches de guerre, fait suite à une polémique au cœur de laquelle se trouve le sieur Talliby Dabo, qui se serrait endetté selon les confrère de Milo Fm de plus de cent-soixante millions de nos francs pour offrir des mouton de sacrifice aux imams de Kankan durant la fête de la Tabaski.

A la fin de cette assise voulue et coordonnée par les doyens Mansa Sarbou Kéita, correspondant régionale de l’Agence Guinéenne de Presse, Fodé Bangaly Fofana, correspondant de la RTG et Ibrahima Cissé directeur de la Radio rurale de Kankan, il a été aussi question de la mise en place d’une commission de surveillance médiatique au cours des prochaines rencontres pour prendre des dispositions contre d’éventuels cas de ce genre.

Notons enfin que Loncény Camara dit Blasco, actuelle Directeur Générale de la radio Milo et son directeur des programmes le confrère Bouya Kébé, acteur dans cette nouvelle discorde médiatique ont brillé par leurs absence au cours de cette assise pour des raisons qu’on ignore pour l’instant.

 CHEICK SEKOU BERTHE, correspondant www.kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.