Kankan: Après sa rénovation, le Lycée Morifindjan Diabaté se prépare au démarrage des cours demain !

C’est suite à un communiqué des autorités territoriales, administratives et éducatives de la préfecture de Kankan diffusé dans la soirée d’hier sur les ondes radiophoniques de la ville que ce matin du Dimanche 09 Octobre 2016, plusieurs centaines d’élèves, parents d’élèves et responsables pédagogiques du lycée populaire Morifindjan Diabaté ont assisté et participé aux travaux d’assainissement général devant précéder la reprise effective des cours demain dans cet établissement scolaire de Kankan.

Présent à cette première activité pédagogique au sein de ce lycée très populaire avec un effectif estimé avec modération à près de 5000 élèves, le préfet Aziz Diop, ne manque pas de mots pour se réjouir de cette action tout en mettant un accent particulier sur je cite : « l’entretien de ce bijou émanant de la volonté ferme du chef de l’Etat Alpha Condé à améliorer les conditions d’apprentissage dans le domaine éducatif Guinéen ».

Souleymane Daffé, chef pédagogique et Directeur Préfectoral par intérim de l’éducation à Kankan, aussi présent sur les lieux, rassure que « tout est fin prêt » et que « ni les travaux de rénovation qui touchent pratiquement à leur fin, ni les besoins en matériels didactiques n’entraveront le démarrage effectif des cours, demain lundi 10 octobre 2016 pour les 4600 élèves de cette école ».

Aussi les élèves de leurs côté, bien qu’ils déclarent tout d’abord être très heureux de voir leur école changer de physionomie, disent aussi craindre d’autres situations difficiles qui les attendent comme la pléthore dans les salles de classe, l’absence répétée des professeurs et aussi la corruption dans l’octroie des notes par les différents professeurs principaux en particulier.

Enfin, il faut ajouter que certains élèves comme Ismaël Nabe, élève redoublant de la classe de terminale science mathématique au lycée Morinfindjan Diabaté, n’hésite pas à classer ce lycée très vaste et  très populaire dans toute la région, comme je cite « l’un des plus corrompus de la base jusqu’au sommet ».

CHEICK SEKOU BERTHE, correspondant www.kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.