Kankan : La charte Africaine de la jeunesse, au cœur d’une conférence !

La salle de lecture de l’Université Julius Nyerere de Kankan qui a servi de cadre jeudi 1er juin 2017, à la tenue d’une conférence axée sur la vulgarisation de la charte africaine de la jeunesse.

Elle a été organisée par l’ONG ADEL (Action pour le Développement Local) et a regroupé, une poignée de jeunes Universitaires et de représentants des autorités locale de la ville de Kankan.

Cette conférence, première du genre à Kankan, avait pour but d’expliquer aux participants les droits et les devoirs de la jeunesse africaine et l’importance de la mise en place d’un conseil national de la jeunesse.

Après avoir conquis son auditoire, le conférencier Fabou Koulibaly, enseignant chercheur au département d’histoire  revient en ces termes, sur les grandes lignes de sa communication.

« La charte Africaine de la jeunesse, est un document juridique de 25 pages et de 31 articles qui a été initié et adopté en 2006 par l’union Africaine (UA) et il est rentré en vigueur en 2009. Elle porte en général sur les droits et les devoirs des jeunes vis-à-vis d’eux mêmes, de leur sociétés et de leurs Etats ».

Encore plus loin, il se dit être au regret de voir la faible participation des jeunes à cette conférence et incrimine, le manque de communication autour de cette activité.

Mais pour Paul Kolié, vice président de l’ONG ADEL (Action pour le Développement Local), même s’il n’y a pas eu de campagne médiatique, tous les groupes pédagogiques évoluant sur le campus universitaire ont été invités à prendre part à cette conférence.

Poursuivant, il se dit aussi outré de constater qu’au lieu de répondre à cette invite, les étudiants de Kankan, ont préféré aller vaquer à d’autres occupations.

Les quelques participants quand à eux, à l’image de Lamine Touré et de Moussa Bangoura,  se sont réjouis de la portés de cette conférence et ont invité leurs collègues à se joindre à l’avenir, à ces types d’initiatives.

Enfin il est à préciser que cette conférence, est la toute première activité de  l’ONG ADEL,   Action pour le Développement  Locale, depuis sa création en 2016.

CHEICK SEKOU BERTHE, correspondant www.kababachir.com à Kankan.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.