Kankan : La commune urbaine présente un nouveau plan de développement (PDL) 

Le forum sur le plan de développement local de la commune urbaine de Kankan a eu lieu ce samedi 05 août 2017 dans la salle de délibération de la mairie.

C’est une initiative du service de la municipalité en partenariat avec le PACV (programme d’appui aux collectivités villageoises)  qui vise à doter la commune urbaine de Kankan d’un  nouveau plan  de développement local (PDL) qui en plus des autorités locales, a réuni plusieurs cadres de la localité.

A en croire les autorités communales de Kankan,   plusieurs infrastructures sociales, scolaires, sanitaires et sportives pourraient être réalisées dans cette localité d’ici à cinq ans.

« Il n’y avait pas de PDL élaboré pour la commune, on a pu se procurer avec l’appui technique du PACV (Programme d’appui aux collectivités villageoises).  Dans ce PDL, il est prévu de construire, plusieurs écoles, des centres de santés, des forages et des stades de football  etc. », a-t-il déclaré, sans préciser de chiffre.

Pour Akoye Guilavogui, l’un des agents de développement communautaire  du PACV (programme d’appui aux collectivités villageoises), ce plan de développement local (PDL) a été conçu à travers des missions de monitoring dans les différents quartiers et localités éloignées de ville de Kankan.

« On a recueilli  les besoins exprimés par les populations et c’est ce que nous avons documenté et présenter en terme de plan de développement local. Il doit s’évaluer une fois entré en vigueur,  dans un délai de cinq ans », a-t-il ajouté.

Aussi, Concernant  le retard de son équipe dans l’établissement de ce fameux PDL,  Bakary Kaba ,  évoque une magouille financière mettant en cause l’ancienne délégation spéciale.

« Le PDL, avait été financé pour une première fois, mais malheureusement, l’argent est parti on ne sait où. Nous avons essayé de joindre l’équipe qui était là avant pour tirer cette affaire au claire mais on a pas pu. Ce qui nous a considérablement mis en retard indépendamment de notre volonté », formule Bakary Kaba.

Et d’ajouter : « Pour financer ce plan de développement local, la commune comptera d’abord sur ses revenus et vu que ça ne serait pas suffisant, on a la possibilité de tendre la main vers d’autres bailleurs de fond, au nombre desquels, la diaspora Kankannaise à travers le monde ».

Enfin il faut préciser, qu’une autre rencontre est attendue dans les jours à venir pour la validation et l’adoption de ce nouveau plan d’action de développement.

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.