KANKAN : un conducteur échappe de peu au lynchage

 Réputée pour la tendance de ses habitants à recourir à la justice populaire pour punir ceux qui s’écartent de la norme sociale, Kankan a failli revivre ce lundi un cas d’expédition punitive. Et celui qu’on a failli brûler vif est un chauffeur qui a provoqué un accident mortel dans l’après-midi dans la commune urbaine. Sans qu’on ne sache pourquoi, le conducteur en question, au volant de sa Mercedes, a renversé trois riverains juste en face du camp Soundiata Keïta. Trois victimes mortelles sont enregistrées sur place.
Estimant que le chauffeur a fait montre de légèreté, les populations, sous le choc et l’émotion aussitôt évacuée, se sont littéralement ruées sur le véhicule qui restait stationné dans les parages. Voyant marée humaine qui déferlait dans sa direction et lisant la colère et le désir de vengeance dans leur regard, le chauffeur  a pris la tangente pour aller se réfugier dans un service de sécurité non loin de là.  
La foule quant à elle, s’en prenant à la voiture, l’a aspergée d’essence avant d’y mettre le feu. Très vite, elle était réduite en cendre. Et c’est le même sort qu’on aurait réservé à son conducteur s’il n’avait pas eu l’intelligence de s’enfuir.
Anna Diakité, www.kababachir.com   
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.