Kankan-Covid-19: Le port de la bavette, une mesure de nouveau abandonnée par les citoyens


Les citoyen de Kankan étaient revenus sur le port des bavettes lorsque la contravention pour le non port est passée de 30 000 FG à 50 000FG le lundi 27 aout dernier, mais aujourd’hui le constat révèle que cette mesure est complètement à l’abandon par la population du Nabaya, en ce qui concerne le lavage des mains et la distanciation sociale, on en parle pas. Abdoulaye Diallo, citoyen rencontré au centre ville dit refuser de porter la bavette puisque ça l’empêche de bien respirer:
 » On dit que c’est un problème de maladie, et pourtant la maladie là j’ai pas vu d’abord, j’entend seulement en parler, mais quand je porte la bavette aussi ça me fatigue trop, parce que ça m’empêche de respirer c’est pourquoi je porte pas la bavette. » a-t-il dit.
Muni de sa bavette, Sory Baro pense que porter la bavette peut l’éviter à contracter la maladie:
 » Moi je porte la bavette pour éviter juste de contracter la maladie qui ravage le monde actuellement, le Covid-19, pour léviter il faut respecter les mesures barrières à savoir le port des bavettes et le lavage systématique des mains, c’est pour cela que je porte la bavette. » a-t-il dit.
Dr Lonceny Chérif, médecin spécialiste, invite la population au port systématique du masque, puisque selon lui la maladie est déjà à Kankan:
 » Ce que je peux dire à la population, c’est de savoir que la maladie existe surtout dans notre région, on a Kankan où il y a eu des cas, on a Kérouané on a Mandiana on a Siguiri on a Kouroussa, donc il faut que les gens comprennent que la maladie est là, pour ça je les invite à porter la bavette, c’est extrêmement important.  » a-t-il invité.
A rappeler qu’à date, la préfecture de Kankan compte 30 cas confirmés dont 2 cas de décès lié à la Covid-19.
Ahmed Sékou Nabé, correspondant de Kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.