Kankan : Une crise de viande gangrène les marchés au lendemain de la fête de Ramadan !

A Kankan, ce lundi 26 juin 2017, lendemain de fête a été fortement marqué par une crise de viande à travers les divers marchés de la localité.

Très tôt ce matin, la boucherie principale du grand marché Dibida ainsi que de nombreux  autres points de vente de viande dans la localité, ont été pris d’assaut par des milliers de personnes à la recherche de quelques kilogrammes de cette denrée très convoitée en ces période festives.

Figé devant la plus grande boucherie de la place, Alpha Mamadou Sow, après avoir attendu longtemps avant d’être servi, s’exprime en ces termes : « Aujourd’hui en plus de la cherté des prix, c’est le comble on veut nous priver maintenant complètement de la viande à Kankan ».

Quant au couple Djénaba et Moussa Sanoh, n’ayant pas pu se procurer de ces quelques morceaux de viande,  préfèrent désormais se contenter du poisson en attendant la fin de cette crise.

A en croire Mamadou Oury Diallo, Boucher au sein de ce marché de viande de Kankan, cette crise est due à la hausse des prix et à la rareté des bœufs en brousse.

« Oui c’est vrai. On vendait le kilo de viande à 27.000, mais les temps ont changé, actuellement on ne gagne plus de bœuf. Un bœuf de 100 Kg nous ai en ce moment vendu en brousse à 3.500.0000 GNF. C’est ce qui nous oblige à détailler le Kilo à ce prix là ». S’explique-t-il.

Enfin, il faut préciser que  cette crise de viande à Kankan, affecte déjà  très sérieusement le  panier de la ménagère !

CHEICK SEKOU BERTHE, correspondant www.kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.