Kankan : Les échos de la rencontre entre le ministre Yero Baldé et les collectifs du secteur universitaire !

Présent à Kankan, depuis la nuit d’hier, le ministre guinéen de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdoulaye Yero Baldé, s’est finalement prêté ce vendredi 29 avril 2016 à un entretien public, à l’université Julius Nyerere de Kankan  avec l’ensemble des collectifs des étudiants et des enseignants chercheurs en présence des autorités administratives et universitaires de la localité.

Durant près d’une heure de communication, dans un amphithéâtre plein à craquer, le ministre a tout d’abord exposé des idées qui sembleraient être les nouvelles perspectives de l’enseignement supérieur en Guinée, tel que l’adaptation des programmes d’étude aux réalités du marché de l’emploi et également la suppression des bourses d’entretien perçues mensuellement par les étudiants du public qui pourraient d’après le ministre, « servir à améliorer la qualité de la formation ».

Justement, cette dernière n’est  pas vue d’un bon œil par la plupart des étudiants présents dans l’amphithéâtre. Pour eux, cette manœuvre du ministre n’est pas envisageable. Car nous dira certains, « ces pécules sont symboliques et allègent des problèmes comme l’achat des brochures, le payement des loyers et même de la nourriture »

Et puis, pour élucider le cas des fameuses tablettes promis par le président de la république aux étudiants lors des campagnes électorales de 2010, le ministre rassure sans donner de date précise qu’elles seront disponibles mais pas à titre gratuit même s’il souligne que le gouvernement prendra en charge la moitié du prix pour chaque étudiant.   

 Quand à l’affaire du retard dans la remise des diplômes aux étudiants sortants de l’an dernier, par manque d’un recteur signataire, le ministre rassure que ces diplômes sont déjà signés et prêts à être délivrés. Car le recteur par intérim, le Pr. Kaba Sidibé aurait enfin reçu l’autorisation requise pour signer à la place du recteur déchu, le Dr Idrissa Magassouba.

Enfin, il faut noter que cette décision du ministre Yero Balde, de faire signer les diplômes des étudiants sortants de la 6ème promotion du système LMD de l’université Julius Nyerere de Kankan, par le recteur intérimaire en occurrence le Pr. Kaba Sidibé, suscite des questions sur sa possible confirmation en tant que recteur alors qu’il ne fait pas l’unanimité au sein du mouvement syndical de ladite université.   

CHEICK SEKOU BERTHE, correspondant www.kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.