Kankan : Fermeture des journées Nationales pour l’élaboration d’une nouvelle politique culturelle !

Débutés depuis ce lundi 21 novembre, les travaux de concertation régionale en vu de l’élaboration d’une nouvelle politique nationale culturelle ont pris fin à Kankan, ce vendredi 25 novembre 2016. C’est la salle de réunion de l’ONG AGIL (Alliance pour la promotion de la bonne gouvernance et des initiatives locales) qui a servir de cadre pour ces trois jours d’activités coordonnées par une mission du ministère de la culture du sport et du patrimoine historique.

Ils étaient une cinquantaine de cadre régionaux et préfectoraux venus des différentes préfectures de la région administrative de Kankan et de Faranah, pour participer à ces travaux d’échanges et de concertations au compte des journées nationales pour l’élaboration d’une nouvelle politique culturelle nationale.

Ces trois jours d’activités auront permis aux participants de faire un inventaire sur le riche patrimoine culturel de la Haute Guinée et  des problèmes auxquels il se trouve confronté actuellement.

Ils se sont aussi penchés sur plusieurs difficultés qui freinent le développement de la lecture et des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC).

Selon le directeur générale du bureau de stratégie et du développement au ministère de la culture, des sports et du patrimoine historique, Bandjan Traoré, ce serait le début d’un long processus qui doit s’étendre sur une durée de trois mois avant d‘aboutir enfin à l’élaboration du document final de la nouvelle politique culturelle du pays.

Riad Chaloob, membre de l’orchestre des Camayenes Sofas en sa qualité de consultant dans ces journées nationales de concertation pour l’élaboration de la nouvelle politique culturelle nationale du pays, salue l’initiative et pense que « la solution est bien de faire participer les populations à la base dans ce processus ».

Enfin, précisons que c’est le discours du gouverneur de Kankan par intérim, Almamy Simbaly Camara qui a mis fin à ces journées nationales de concertation et d’élaboration d’une nouvelle politique nationale culturelle.

CHEICK SEKOU BERTHE, correspondant www.kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.