Kankan : Un journaliste agressé par des hommes en uniforme !

C’est aux alentours de 23 heures, alors qu’il quittait le service pour son domicile, qu’Alsény Philip  Koivoguy, journaliste reporter et animateur au sein de la radio Horizon FM Kankan, se fait interpeller par trois hommes armés des fusils  PMA K  et habillés de la tête au pied en treillis militaire.

Selon les explications données par notre confrère, il ne possédait rien de valeur sur lui  au moment des faits à part  son téléphone de marque tecno, qu’il tenait dans la main  et sa carte de presse qu’il avait au cou.

Après l’avoir intimé à plusieurs reprises, l’ordre de donner son téléphone, l’un des malfrats se démarquant des autres, se rend compte qu’ils ont à affaire à un journaliste, voyant la carte de ce dernier.

Aussitôt, toujours selon les propos du confrère, il s’écria en langue soussou « mon adjudant aluna ! Mon adjudant aluna ! Journaliste nara ! » ! Ce qui signifie en français, « Mon adjudant laissez le, c’est un journaliste !

Tiré donc d’affaire grâce à sa carte de presse, le confrère pointe du doigt avec fermeté les forces de défense et de sécurité  et interpelle les autorités à plus de responsabilité.

« Ces personnes, j’en doute pas, ce sont des agents des forces de défense et de sécurité. C’est pourquoi aujourd’hui  quand un citoyen est le plus souvent interpellé, il prend immédiatement la fuite. C’est parce qu’ils savent maintenant que parmi, ces gens sensés nous protéger, il y a bel et bien des malfrats ».

Enfin, il est à préciser qu’une enquête mérite d’être ouverte à Kankan pour faire toute la lumière sur cette mauvaise conduite de ces présumés hommes en uniforme.

CHEICK SEKOU BERTHE, correspondant www.kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.