Kankan : Les journalistes des radios privées à l’école du processus électoral

La salle de rédaction du groupe de presse Dabo Média, abrite depuis le dimanche une session de formation et d’échange entres journalistes et professionnels de média dans le cadre d’un accompagnement synergique  du processus des élections communales et communautaires prévus d’ici la fin de l’année en Guinée.

C’est une initiative de l’union des Radios et télévisions Libres de Guinée, l’URTELGUI en partenariat avec l’ONG américaine Search  for common ground, qui a réuni une cinquantaine de participants venus des radios privées de Kankan, et de la radio Baobab FM de Siguiri.

Un journalisme professionnel qui prône la pacification tout en donnant l’information. Telles a été  l’idée autour de laquelle ont convergées les débats au bout de ces deux jours d’échanges entre formateurs, organisateurs et participants, tous journalistes ou professionnel de média à la base.

Selon Ibrahima Sory Camara, journaliste à Cis Média, qui en en était le formateur, c’est une séance au cours de laquelle, l’accent a été sur mis sur l’échange entre confrères mais il s’agissait aussi et surtout du traitement de l’information en période pré-électorale, électorale et postélectorale.

Pour cela, il exhortera tout au long de ses interventions, tous les participants à faire preuve de plus de responsabilité en ces différentes périodes en ne diffusant aucune information susceptible de mettre en péril la paix et la cohésion sociale.

Intitulé aussi ‘’Votons pour nos élus locaux’’,  la suite de ce projet devra être la mise en place d’une synergie médiatique de deux jour aux cours desquelles, toujours selon le formateur, les participants mettrons en pratique les notions assimilées durant cette formation.

Pour sa part Zakaria Camara, membre du bureau nationale de l’URTELGUI, a dans son intervention précisé que les raisons qui expliquent la régionalisation de ce processus de synergie médiatique sont entre autres, le désir ardent des organisateurs de partager plus cette initiative avec les journalistes professionnels exerçant à l’intérieure du pays. Pour qu’ils puissent travailler avec plus de responsabilité et de professionnalisme surtout en période des élections.

Quant aux différents participants, à l’image de Fatoumata Diawara, Michel Yaradouno, et Mohamed Slem Caqmara, respectivement journalistes à la radio Nabaya, Milo et Baobab FM de Kankan, ils apprécient cette initiative et promettent la réussite de cette synergie médiatique régionale prévue pour deux jour, à compter de ce mercredi 30 août 2017.

A préciser enfin que c’est le vice président de la délégation spéciale de Kankan, Aniata Kaba, qui a procédé au lancement officiel de cette activité.

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.