Kankan : L’association des journalistes, dresse le bilan de la journée du 03 Mai !

La journée internationale de la liberté de la presse, le 03 mai dernier a été célébrée à Kankan par l’association des journalistes (AJK) à travers plusieurs activités. Il y a eu au programme une conférence débat axée sur le rôle des médias dans la consolidation de la paix, un match de football, et une soirée dansante. Après la réussite de cette journée commémorative, l’heure est à présent aux conclusions pour les membres de la commission d’organisation.

Une conférence-débat sur le rôle des médias dans la consolidation de la paix, suivi d’un match de football ayant opposé les journalistes de la préfecture de Siguiri à ceux de Kankan et une soirée dansante pour couronner les activités commémoratives. Après tout, Amadou Timbo Barry, membre de la commission d’organisation se dit satisfait.

« C’est la troisième fois d’affilé que nous avons organisé cette  fête a Kankan. Ce qui n’était pas arrivé auparavant. Globalement  la fête a été  bonne. La première activité était la  conférence  débat  que  beaucoup de  journalistes  ont  suivi au  niveau  du  centre  Américain, y  compris  ceux  venus de  Siguiri  c’était  une  parfaite  réussite. La  seconde  activité était  le  match de Galla qui a opposé  l’équipe  de  la presse  de  Kankan  à  celle  de  Siguiri. La  troisième et la dernière activité s’est passée le samedi  au  night  club  « le  Nankon »  où  tous  les  journalistes ,  tous les  auditeurs  qui  suivent  les  médias  de  cette  place, ont célébré une  soirée qui s’est très  bien  passé. On a  chanté, dansé, ceux  qui  boivent  ont  bu et  à  l’arrivée on  sort tous satisfaits de cette  organisation ».

Poursuivant, il félicite l’ensemble des organisateurs pour la réussite de ces évènements et l’ensemble des invités qui se sont mobilisés pour la circonstance.

« Il faut remercier et féliciter la commission d’organisation et tous ceux qui de près ou de loin se sont impliqué pour que cette commémoration tienne toutes ses promesses. On n’oublie pas aussi ce grand monde  qui s’est déplacé pour nous. Une fois encore félicitation  à tout le monde et vive la presse ».   

Pour les prochaines éditions il promet également de faire mieux. « InchAllah c’est n’est qu’un début. Les prochaine années on va tirer des leçons, corriger les points faibles, renforcer les points fort. Nous allons désormais instituer cette journée de 03 mai et nous allons la célébré à la manière la plus belle ».

Enfin, ils faut signaler que les autorités locales de la place et les promoteurs de média, ont été les grands absents lors de cette commémoration de la journée mondiale de la liberté de la presse.

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.