Kankan : Le ministre Ibrahima Kourouma démasque la fraude des cadres de l’habitat !

 

En tournée à l’intérieur du pays, le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire Dr Ibrahima Kourouma est arrivé ce jeudi 22 février 2018, dans commune urbaine de Kankan pour une journée de travail avec les responsables régionaux et préfectoraux du service déconcentré du département de la ville et de l’aménagement du territoire.

C’est la salle de conférence de l’ONG AGIL qui a servi de cadre à cette rencontre d’échange et d’orientation entre le ministre et les cadres des différentes directions du département.

Après l’étape de N’Zérékoré, le ministre Ibrahima Kourouma a débarqué à Kankan, pour toucher du doit les réalités qui gangrènent le secteur  de l’habitat.

Plusieurs problèmes ont été soulevés notamment, la mauvaise gestion des domaines de l’Etat, la livraison frauduleuse des documents administratifs occasionnée par les responsables, la disparition des plans cadastraux sans compter des conflits sans cesse croissant.

Présent à cette rencontre, le gouverneur de région, Mohamed Gharé n’a pas manqué de dévoiler les manœuvres que mènent les responsable de l’habitat « En plus des manœuvres, monsieur le ministre, vos techniciens sont les conseillers directs des préfets à la matière. J’ai constaté avec amertume que les citoyens et les techniciens manigancent des coups pour délivrer des plans de masse. Vous pouvez voir sur un terrain, 5 personnes se réclament propriétaire de la parcelle ».

Accusant de tous les complots, le chef de service régional de l’habitat, Mohamed camara évoque le manque crucial de personnel. « Au niveau de la direction régionale, le personnel se limite à ma personne et mon adjoint. Si on prend les directions préfectorales : A Mandiana, il n’y a que deux. Kérouané c’est la même chose, un seul cadre. Siguiri à deux. Kankan trois. Donc ce manque personnel nous empêche de s’acquitter correctement  de notre devoir régalien dans le cadre de l’aménagement du territoire »

Après avoir écouté les propos du directeur, le ministre Kourouma a décliné son indignation face comportement irresponsable de cadres « ce que j’ai écouté ici est dix fois plus grave que ce que j’ai entendu à N’Nzérékoré. C’est catastrophique ce qui se passe ici. La priorité du chef de l’Etat c’est de faire en sorte que sur l’ensemble du pays, les domaines de l’Etat soient sécurisés.

Poursuivant son intervention, le ministre rassure « Tous les cadres qui sont dans la fraude, vont partir car toutes les dispositions seront prise pour mettre fin à cette magouille. »

En fin, il faut noter la gestion des domaines à Kankan, est une véritable casse-tête pour la population. Sur 100 dossiers traités à la justice, les 95 sont les dossiers domaniaux.

El hadj Fodé SOUMAH, correspondant Kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.