Kankan : Le mouvement pour l’électrification de la haute Guinée suspend ses manifestations pour une semaine !


Le mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée avec à sa tête Ousmane M’bia Kaba, a décidé de suspendre ses manifestations pour une période d’une semaine, suite à l’implication des sages et à l’arrivée d’une délégation de Conakry pour une médiation. Mamoudou Kaba est le chargé de la communication dudit mouvement :
« Vu l’implication des autorités religieuses et des sages et qu’une délégation venue de Conakry nous a demandé à ce qu’on fasse une médiation, parce qu’ils disent qu’ils vont servir de pont entre la jeunesse de la Haute Guinée et le président de la république, donc chose qu’on a accepté, on a décidé de suspendre nos manifestations pour une semaine. » a-t-il dit.
Au cas où ils n’obtiendront pas une réponse en leur faveur, ils descendront encore dans la rue pour battre le pavé et la empêcheront la tenue des prochaines élections :
« Si nous ne sommes pas satisfait de la réponse qui viendra de la présidence, le 21 nous allons encore battre le pavé, vous n’êtes pas sans savoir que nous tendons vers les élections, donc si nous ne gagnons pas gain de cause d’ici là, il n’y aura pas d’élection en Haute Guinée, il n’y aura pas de manifestations politiques en Haute Guinée. » a-t-il mit en garde.
Cette manifestation contre le manque de courant était sur le point de devenir régionale, avec l’implication de Siguiri, Kouroussa, Faranah, Mandiana pour ne citer que ces préfectures, mais avec cette suspension, on décidé de rester derrière Kankan. Mamoudou Kaba à nouveau :
« C’était un mouvement d’ensemble qu’on allait faire cette semaine, mais il y avait les représentants des autres préfectures à notre réunion d’hier, donc ensemble on a décidé d’arrêter, sauf la préfecture de Siguiri qui ne veut pas lâcher prise, elle veut manifester demain, mais on a envoyer une délégation à Siguiri avec à la tête le président, pour aller les convaincre à ce qu’ils sursoient à leur sortie de demain, et qu’on attendent jusqu’au 20 si nous ne sommes pas satisfait des réponses qui nous seront données le 21 on va battre le pavé, et nous savons bien qu’on va sortir vainqueur. » a-t-il conclu.
A noter qu’avec l’installation de certains des 14 groupes électrogènes disponibles à la centrale thermique d’EDG, le courant vient partout à Kankan de 18h à 1h du matin depuis quelques jours maintenant.
Ahmed Sékou Nabé, correspondant de Kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.