Kankan : Le porte-parole du mouvement des jeunes manifestants exclu pour son appartenance à un parti politique


Jusqu’hier porte parole du mouvement citoyen pour l’électrification de la haute Guinée, Mamoudou Kaba a été exclu complètement de ce mouvement. Cette décision a été prise dans une déclaration faite dans la soirée de ce vendredi 18 septembre 2020 par le président dudit mouvement Ousmane M’bia Kaba:
 « Notre porte parole Mamoudou Kaba, est à partir de maintenant limogé complètement de notre mouvement, il n’en fait plus partie, il est exclu. » a-t-il dit.
Selon Ousmane M’bia Kaba, son désormais ex porte parole est accusé d’appartenance politique notamment d’être membre de l’union des forces démocratique de Guinée (UFDG): 
« Nous avons dit que notre mouvement est apolitique, mais actuellement lui il est membre de l’UFDG et mène des campagnes pour ce parti, donc c’est pourquoi il a été limogé non seulement de son poste mais aussi exclu du mouvement, il ne fait plus partie de notre mouvement. » a-t-il martelé.
Cette décision intervient alors que leurs manifestations de rue sont arrêtées il y a quelques semaines maintenant, Ousmane M’bia Kaba, président du mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée assure que leur lutte continue jusqu’à ce que leur objectif soit atteint, celui de l’obtention d’un barrage hydroélectrique pour la région:
« Notre mouvement continue à 100%, le mouvement est là et la lutte continue jusqu’à ce que notre objectif soit atteint. » a-t-il laissé entendre.
Ahmed Sékou Nabé, correspondant de Kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.