Kankan : Les bureaux de vote bourrés de monde ce dimanche !

Kankan : Une marée de monde devant les bureaux de vote ce dimanche !

Nous sommes aujourd’hui Dimanche 22 mars 2020, c’est le jour de la tenue des élections législatives et référendaires sur toute l’étendue du territoire national, dans la commune urbaine de Kankan, dès 7 heures, les bureaux de vote ont été bourrés de monde, venus s’acquitter de leur devoir citoyen, qui est celui de voter, à constaté notre correspondant basé dans la région.

Boutiques, magasins, marchés et autres lieux de commerce sont restés fermés ce Dimanche 22 mars 2020 dans la commune urbaine de Kankan, malgré tant de reports, la population de Kankan s’est mobilisée en très grand nombre pour se rendre dans les différents bureaux de vote de la place, des files indiennes se dressaient dans les écoles qui servent de bureaux de vote, chacun attend son tour pour voter pour son candidat ou encore voter OUI ou NON pour le référendum. Comme le confirme Mohamed Gharé gouverneur de la ville de Kankan :

« Je viens de m’acquitter de mon devoir civique, qui est celui de voter par rapport au référendum et aux législatives, j’ai voté dans le quartier gare au bureau de vote franco arabe numéro 1. Il faut reconnaitre qu’à Kankan y’a un engouement dans tous les bureaux de vote. » A-t-il exprimé.

Le processus de vote ne se déroule pas rapidement dans certains bureaux de vote comme l’espèrent les citoyens, le gouverneur à nouveau :

« Il y’a une petite difficulté, mais cela est due aussi à la sortie massive des citoyens, ce qui fait que le processus est un peu lent, mais les gens ont la patience d’attendre pour que tout le monde puisse passer et s’acquitter de son devoir citoyens parce que tout se passe dans la paix, la tranquillité et la quiétude. »

A l’image de la commune urbaine de Kankan, les votes se passent dans les meilleures conditions dans les localités relevant de l’autorité de Kankan.

« Je suis en contact avec tous les préfets de la région eux tous m’ont remonté l’information que ça se passe dans les conditions normales. »

Ahmed Sékou Nabé correspondant de Kabachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.