Kankan : Les vendeuses du marché Dibida dans la boue en cette période de pluie !


Les passages du marché Dibida, le plus grand centre de négoce de la commune urbaine de Kankan sont dégradés par les pluies qui se sont abattues dernièrement sur la ville. La boue, et autres saletés nous saute à l’œil une fois dans ce marché. Face à cette situation, les femmes vendeuses et étalagistes lancent un cri de cœur. Odia Kourouma et Ami Sylla expliquent leurs calvaires :
« Ils viennent rassembler les ordures ici jusqu’à deux ou trois jours, donc avec la pluie ça devient de la boue, vraiment la boue là nous fatigue ici. Chaque fois on paye des gens qui nous envoient du gravier pour remplir la partie, mais ceux qui balaie le marché rassemblent les ordures ici, en ramassant, ils ramassent le gravier avec et ça devient un trou, on souffre beaucoup. » ont-t-elles déploré.
Plus loin, elles lancent des appels à la mairie et aux personnes de bonnes volontés, afin de les aider à arranger ces passages:
« Si le maire et consort pouvaient nous aider à enlever cette boue ici, parce que c’est ici qu’on cherche de quoi nourrir nos enfants, ça allait nous faire plaisir. Nous demandons aux personnes de bonnes volontés de nous aider à remplir cette partie, sinon on souffre vraiment ici, les clients n’ont même pas de passage pour acheter nos articles.» Ont-elles lancé.
Attendons de voir si ces cris de cœur de ces femmes seront répondus par la mairie, qui pour le moment ne fait rien pour les aider.
Ahmed Sékou Nabé, correspondant de Kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.