Kankan : L’exclusion d’Ousmane Kaba du RPG et la rupture avec Mamadou Diawara fait du bruit

Après l’exclusion du Dr Ousmane Kaba et la rupture avec le PTS de Mamadou Diawara, les citoyens de la ville de Kankan sont partagés entre inquiétude, et réjouissance.

En effet, cette exclusion de l’honorable Ousmane Kaba et la rupture avec l’homme fort de la préfecture de Siguiri,  Mamadou Diawara ne laisse personne indifférent à Kankan.

Pour la majorité des citoyens de la ville, ces différentes décisions, sans doute, ne feront  que détériorer les relations déjà compliquées entres ses différents leaders d’opinion de la république.

En outre selon l’opinion publique Kankannaise, cette option du parti au pouvoir ne fera que réduire son électorat et continuer à l’enfoncer dans un trou qu’il aura creusé de ses propres mains. Car comme le prétend un chauffeur de la ville sous couvert de l’anonymat « sans Ousmane Kaba, il n’aura plus de RPG à Kankan ».

Aussi, bien que la majorité des militants RPGistes de Kankan ne soit pas d’accord avec l’idée d’écarter Ousmane Kaba et Mamadou Diawara, quelques rares militants, approuvent ces décisions émanant de leurs leaders. Car selon eux : « dès le moment où ton ami te déclare la guerre, il cesse d’être ton ami »

Enfin, il faut terminer par dire que, le discours très controversé du chef de l’Etat, prononcé le 28 mai et source de cette division entres leaders et militants dans le camp présidentiel,  tend à devenir un sujet tabou à Kankan. Aux dernières informations, le journaliste de la radio Milo FM de Kankan, Bouya Kébé, vient d’être convoqué au tribunal de première instance de Kankan, pour nous dit-on, avoir manqué de respect au président lors de son émission dénommée en langue du terroir ’’Agnarôfô ‘’.

CHEICK SEKOU BERTHE, correspondant www.kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.