Kankan-manifestation: La ville en ébullition !

A Kankan, les jeunes ne décollèrent pas, ils sont redescendus dans les rues ce mardi, 30 juin 2020, pour exiger une meilleure desserte du courant électrique. C’est au rond-point Komarala Loisir qu’ils ont érigé des barricades et brûler des pneus avant d’être dispersé à coups du gaz lacrymogène par les forces de sécurité. On note plusieurs blessés et arrestations.
Kankan, le fief traditionnel du RPG, le parti au pouvoir est en proie à de manifestation ce mardi, contre la mauvaise desserte du courant électrique. Comme d’habitude, c’est au rond-point Komarala Loisir que les manifestants ont érigé des barricades et brûler des pneus. Dans un premier temps, ils ont réussi à repousser les forces de sécurité qui sont revenus avec un nombre important pour les disperser et procédé à plusieurs interpellations. Mamoudou Kaba, manifestant, dénonce les violences policières aux quelles ils ont été victimes avant de dire lui aussi que Kankan a grave besoin de courant:
<<On est sorti pacifiquement pour réclamer notre droit, mais le monsieur il se sent fort de quelques choses, il a dit au vu et au su de tout le monde qu’il va faire sortir des contres manifestants, et puis on assiste aussi à la volonté manifeste des dirigeants, de la gendarmerie et de la police de nous anéantir dans notre droit, c’est ce qui fait qu’il ya de la casse et de la violence, nous réclamons de l’électricité pour Kankan rien d’autre que ça.>>
Surexcité, ces jeunes ne demandent qu’une seule chose, le courant électrique dans les foyers:
<<Nous avons besoin du courant, les étudiants ont fini les études et il n’ ya pas d’emploie, on veut le courant à Kankan, s’il n’ya pas d’emploie alors on a besoin d’un barrage dans notre ville maintenant.>>
Cette journée de manifestation a paralysé toute la ville entière, les boutiques, banques et station sont tous fermées. On note des blessés et plusieurs interpellations. 
Ahmed Sékou Nabé, correspondant de Kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.