Kankan : Manque d’engouement autour du processus de recensement électoral !

Kankan : Manque d’engouement autour du processus de recensement électoral !

Les opération de recensement des citoyens en vue des prochaines élections notamment les législatives fixées au 16 février 2020, ont été lancées et se poursuivent sur l’ensemble du territoire national. Dans la circonscription de Kankan, où on compte 162 commissions administratives de révision des listes électorales (CARLE), les opérations qui ont connu leur démarrage effectif depuis ce dimanche, suivent leurs cours sans grand engouement.

Cette opération de révision des listes électorales n’engrange pas de monde. Dans aucun quartier, aucun secteur de la ville on ne rencontre plus de 5 citoyens au niveau d’une CARLE. Mohamed Kaba est l’une des rares personnes en quête de la carte d’électeur.

«Je me suis fait enrôler parce que c’est un devoir citoyen. J’ai même été le premier à être recensé ici. Pour récompenser un candidat il faut voter et pour le faire il faut avoir une carte d’électeur. »

Avec ce manque d’engouement, les agents recenseur ne sont pas débordés. Moustapha Doumbouya vice président de la Carle 11 du secteur Kabada 2 ne dénote aucune difficulté majeure.

« Avec les électeurs il n’y a aucun problème pour le moment. Les gens viennent on les recense et ceux qui n’ont pas des cartes d’identité, on a des fiches ici que la CENI a envoyé chez les chefs de quartiers. Ils les remplissent et après on donne les fiches de renseignement et on l’enrôle. »

Poursuivant, il lance un appel de mobilisation aux citoyens. « L’appel que je lance à l’endroit de la population guinéenne et Kankanaise c’est de prendre courage et venir massivement pour s’enrôler. »

A noter que le chef de l’Etat, lors de sa récente visite dans le Nabaya avait exhorté ses militants et sympathisants, à aller massivement se faire recenser.

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.