Kankan : Le n°1 de la société civile guinéenne, Dansa Kourouma, en visite pour la première fois dans la ville !

Les membres de la  société Civile régionale et préfectorale de Kankan, ont reçu le président national Dr Dansa Kourouma, ce samedi 29 juillet 2017, dans les locaux de l’ONG AGILE.

L’objectif de cette rencontre était d’évoquer les grands problèmes auxquels font face actuellement cette structure dans la localité et de réorienter de nouvelles dispositions afin de la redynamiser.

Cette rencontre qui a réunie plusieurs acteurs de la société civile de la localité a  donc permis à certaines personnalités bien connus de tous de dénoncer plusieurs tars au niveau de cette structure.

Ainsi, Simbom Famoudou Traoré appelé communément Namara Mangni, représentant de la confrérie des chasseurs tape du poing sur la table pour accuser les premiers responsables régionaux et préfectoraux de la société civile kankanaise, d’avaleurs de fonds.

« Les démembrements de la société civile à l’intérieur du pays, ils ne font pas leur travail, il sont là, uniquement pour bouffer l’argent ». a-t-il lancé.

Quant à  Kemo Guilavogui, représentant à son tour l’organisation des  personnes vivantes avec Handicap, il dénonce une négligence non seulement de l’Etat mais aussi de la Société Civile vis-à-vis de leurs sorts.

« Nous les personnes vivant avec Handicap, à vrai dire, nous sommes en marginalisation. L’Etat ne s’occupe pas de nous, la société civile, on n’en parle pas ».

Suite à des heures de communications avec l’ensemble des responsables régionaux et préfectoraux de cette organisation, Dansa Kourouma, président national des organisations de la société Civile, tirera des conclusions.

« Les attentes de la population vis-à-vis de la société civile, sont énormes, les membres de la société civile, sont en perte de capacité, une confusion existe par rapport à la délimitation des champs d’action de l’organisation ».

Aussi, pour résoudre ces problèmes dans un délai bref, Dansa Kourouma promet de redynamiser la structure en la réorientant vers ces véritables missions à savoir servir d’interface entre l’Etat et la population.

Enfin précisons que depuis son élection, en 2014, à la tête de cette société civile Guinéenne,  c’est la première fois que Dansa Kourouma est reçu dans la région administrative de Kankan.

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.