Kankan: Pointé d’avoir tirer les ficelles de la destruction de la mosquée de Nanfo Ismaël Diaby, l’imam Youssouf se défend!

Ce lundi 13 juillet 2020, le domicile du prédicateur N’ko Nanfo Ismaël Diaby a été attaqué par des individus non identifiés, qui ont complètement détruit la mosquée qui s’y trouvait et endommagé fortement une voiture.Dans cette affaire, une seule personne est accusée par la famille de Nanfo d’être le commanditaire de cette attaque, c’est Youssouf Condé, un imam habitant en face du domicile de célèbre Nanfo Ismaël Diaby.
Rencontré ce mardi 14 juillet 2020 pour sa version des faits, l’imam Youssouf Condé a dit ceci :
 «  Hier il m’ont appelé à la maison, en disant  que la mosquée d’Ismaël Nanfo Diaby a été attaquée,  et brusquement ils m’ont dit que c’est toute la famille de Nanfo qui est venue s’en prendre à mon domicile,  soit disant que c’est moi qui ai envoyé des gens pour démolir sa mosquée. » 
Poursuivant, il dit ne pas être derrière la destruction de la mosquée d’Ismaël Nanfo Diaby :
«  Ce problème, ce n’est pas moi qui suis derrière mais  j’ai été accusé d’avoir instruit des gens pour détruire la mosquée de Nanfo, je ne suis ni préfet ni gouverneur, non plus un simple chef de quartier, comment je peux faire de telles choses, donc je ne suis pas impliqué dans cette affaire et on m’accuse a tord »  A-t-il dit.       
Pour terminer ses propos, il a dit être lui aussi victimes d’une attaque de la famille de Nanfo, qui est venue armer des projectiles sur ses maisons après la démolition de leur mosquée :
 «  Mes trois chambres ont été attaquées par la famille d’Ismaël Nanfo Diaby, les toits ont été percés, selon les explications, c’est la troisième femme de Nanfo qui est venue proférer des injures chez moi, sa première femme aussi, en la personne de Koulako Keita est venue offenser aussi ma femme qui est enceinte et l’un de ses fils Mohamed lamine a commencé à versé l’essence dans les alentours de ma maison dans l’intention de mettre le feu, c’est grâce à l’intervention des gens qu’il pas pu maitrisé. »        
Enfin il faut rappeler que le célèbre prédicateur N’ko Nanfo Ismaël Diaby, était depuis le samedi dernier en détention, c’est ce lundi 13 juillet 2020 qu’il a été mit en liberté.
Ahmed Sékou Nabé, correspondant de Kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.