Kankan : Les populations s’indignent du report de la fête d’Indépendance !

 

Quelques jours après l’annonce faite par le préfet Aziz Diop sur le report au mois de décembre de la célébration de la fête tournante de l’indépendance à Kankan, les citoyens de la ville ne cachent pas leurs sentiments de déception  face à cette décision du gouvernement.

Pour la presque totalité des habitants du Nabaya comme Salif Condé, étudiant diplômé et prestataire de services informatiques, cette décision serait « tout simplement insensé ». Du moment où, selon le jeune Condé, « Kankan devait abriter la célébration du 02 Octobre, l’an dernier mais pour les mêmes motifs qu’on évoque encore aujourd’hui, on a préféré faire cela à Mamou tout en nous faisant croire que ce serait les sages de la localité qui auraient préféré que la fête soit célébré au Fouta avant la Haute Guinée ».

Même son de cloche chez Ismaël Traoré commerçant de vêtements au grand marché de la ville. Selon lui, le gouvernement n’a pas d’excuse pour avoir ouvertement négligé la haute Guinée. Un peu loin de son intervention il cite « Alpha Condé n’aime pas la Haute Guinée, et il s’intéresse à Kankan que quand ça l’arrange après ils se fiche complètement du reste ».

Et du côté d’une poignée d’hommes buvant leur café expresse du jour, au centre ville on dénote du pessimisme dans les propos. Après quelques minutes de parole, tous semble être unanime que la date de décembre prochain pour célébrer cet évènement à Kankan  est irréaliste. Pour Malick Sylla, «  tout les chantiers en cours sont en arrêt à cause du manque de financement. Et avec la conjoncture actuelle qui frappe même les caisses de l’Etat, on se pose la question de savoir par quel miracle Kankan profitera de ses infrastructures d’ici le moi de décembre ? ».

Enfin, il faut ajouter que pour certains citoyens de la ville, le gouvernement devrait renoncer à ce report de date pour célébrer cette fête le 02 Octobre 2016 en honneur des illustres martyres.

                CHEICK SEKOU BERTHE, correspondant www.kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.