Kankan : La presse mise à l’écart lors du lancement de la première épreuve  du Bac !

Le coup d’envoi des épreuves du baccalauréat unique session 2017 a été donné ce vendredi 07 juillet 2017 au lycée Almamy Samory Touré (AST) en présence des autorités régionales et  préfectorales.

La nouveauté cette année à Kankan, c’est la mise à l’écart des journalistes avant l’ouverture de l’enveloppe contenant la toute première épreuve de cet examen national.

C’est une disposition prise et mise en vigueur par ‘’M.’’ le préfet de Kankan, Aziz Diop, sous un regard inactif du gouverneur Mohamed Gharé, pour dit-il se rassurer qu’il n’y ai pas de fuite.

Même s’il s’acharne à dire ensuite que cette intention n’était pas ciblée contre les professionnels de la presse, ces derniers à l’unisson, lui reprochent une réaction disproportionnée et faisant trait à une mégalomanie pure et simple.

Amadou Timbo Barry, correspondant du site d’information Guineenews.com, et de la radio Nostalgie, se dit totalement outré de cette attitude et demande des éclaircissements du ministre Ibrahima Kalil Konaté.

C’est la deuxième fois, après le lancement du CEP en compagnie de la ministre Sanaba Kaba, que le préfet Aziz Diop abuse de son autorité pour mettre les journalistes de Kankan à la porte avant l’ouverture et pendant la présentation des premiers sujets de composition.

Aussi, l’une des grandes questions qui découlent de cette action du préfet est de savoir, si avec les nouvelles réformes en cours du ministre de l’enseignement pré universitaire et de l’alphabétisation, impliquant les autorités territoriales et administratives dans l’organisation des ces examens nationaux, la presse aurait-t-elle perdue sa place ?

En tout cas en attendant la réponse à cette interrogation, il faut préciser que selon les chiffres de la direction préfectorale de l’éducation, ils sont 4281 candidats  au Bac 2017, dont 1240 filles, toute option et profils confondus.

CHEICK SEKOU BERTHE, correspondant www.kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.